6 CONSEILS POUR AVOIR DE MEILLEURES PHOTOS DE CAMÉRA DE CHASSE

6 CONSEILS POUR AVOIR DE MEILLEURES PHOTOS DE CAMÉRA DE CHASSE

C’est à vous qu’il revient de tirer le meilleur parti de votre caméra de chasse. Les meilleurs outils ne peuvent pas être utilisés à leur plein potentiel s'ils ne sont pas placés dans des situations propices à la réussite. Le meilleur tournevis du monde ne fera jamais un bon marteau. Connaître ses outils, ou dans le cas présent ses caméras, permet de les placer dans la meilleure position pour obtenir le plus de renseignements possible, avec le moins de frustration possible, et d’être prêt pour l'automne qui s’en vient.

Voici les six principaux points à garder à l'esprit pour obtenir les meilleures photos et les meilleures performances de vos caméras.

Choisir la bonne caméra pour le travail

Le choix d'une caméra adaptée à l'endroit où vous allez la suspendre contribuera grandement à vous rendre satisfait du rendement de votre caméra. Si vous la placez sur un sentier où les cerfs vont se déplacer, vous devrez donner la priorité à la distance de détection et à la vitesse de déclenchement pour vous assurer de prendre des photos sur lesquelles se trouvent effectivement des cerfs, et non après qu'ils sont passés. De même, si vous placez la caméra à un champ nourricier, une mangeoire ou une saline où les cerfs viendront et se promèneront pendant un certain temps, vous pouvez opter pour un appareil avec une vitesse de déclenchement plus lente. Assurez-vous simplement que la zone où vous souhaitez prendre des photos se trouve dans la portée de détection et de flash de la caméra une fois qu'elle est en place.

Bien sûr, n'importe quelle caméra dans presque n'importe quel endroit peut vous permettre de prendre des photos. Mais si vous voulez maximiser le volume et la qualité des photos que vous obtenez de votre caméra de chasse, commencez par choisir un appareil dont les caractéristiques sont les mieux adaptées à l'usage que vous en ferez.

Utiliser des caméras solaires là où c'est utile

Il y a des endroits où nous plaçons des caméras qui sont faciles d'accès. Cela peut être sur un sentier principal, sur un champ nourricier ou près d'une mangeoire que nous remplirons de toute façon. L'entretien de ces caméras en cas de besoin est facile, car nous pouvons passer à côté d'elles sans trop déranger la propriété. Puis, il y a ces endroits profonds et sombres où vivent les gros cerfs et que nous voulons éviter à tout prix. Il peut être difficile d’installer une caméra de chasse dans ces endroits ou à proximité. Nous ne voulons pas y aller pour nous occuper des piles. Nous ne voulons pas y aller pour quoi que ce soit. C'est là qu'une caméra solaire peut vraiment changer la façon dont vous effectuez votre prospection. En absorbant les rayons du soleil et en alimentant la caméra à partir de ceux-ci, certaines caméras solaires peuvent fonctionner pendant des mois. Si la caméra est également cellulaire, vous pouvez même prendre vos photos sans avoir à vous rendre sur place. Et si vous aimez les caméras de la série FLEX, vous pouvez effectuer des mises à jour du micrologiciel sans avoir à vous rendre sur place. Cela peut faire toute la différence lorsqu'il s'agit de faire en sorte que le cerf se sente en sécurité pour la saison à venir.

Laisser tomber le bâton

Si nous le vendions, le redoutable bâton de caméra de chasse serait probablement notre accessoire le plus vendu. C’est une situation que nous voyons tout le temps. Les clients accrochent la caméra à hauteur d'épaule, puis coincent un bâton derrière l'appareil pour le faire pointer vers le bas. Cela vous coûte des photos. En inclinant la caméra vers le bas, vous enfoncez également le cône de détection de la caméra dans le sol. Vous pouvez avoir une portée de détection de 100 pieds, mais le fait d'incliner la caméra vers le bas réduit considérablement ce chiffre, peut-être même à moins de la moitié de la capacité de la caméra. Cela signifie que tout ce qui se déplace devant la caméra plus loin ne peut pas être vu et ne peut pas être photographié. Vous dirigez également votre flash vers le bas. Il en résulte des points chauds ou des zones délavées de flash intense. Les photos que vous obtenez sont donc de moindre qualité. La prochaine fois que vous monterez une caméra, faites comme s'il s'agissait d'un entraînement de football et mettez un genou à terre. Montez la caméra à hauteur de la taille et oubliez le bâton. Vous aurez un meilleur angle de vue sur les photos et aurez plus de chances de réaliser la totalité de la portée du flash et de la détection.

Dégager la zone

Peu de choses sont plus agaçantes que des photos de rien. Les caméras de chasse prennent rarement des photos sans raison, il se peut simplement que vous n'aimiez pas la raison choisie par la caméra. Les caméras sont déclenchées pour prendre des photos en raison d'un mouvement. Plus il y a d'objets dans la zone de détection de la caméra qui peuvent déclencher un mouvement et qui ne sont pas des cerfs, plus vous avez de chances d'avoir des photos d'objets qui ne sont pas des cerfs. De la mi-octobre jusqu'à la fin novembre, j'aime bien placer des caméras sur les arbres en bordure des champs pour voir quels mâles touchent des grattages. Cette période de l'année est également connue pour ses changements météorologiques et ses tempêtes, ce qui implique du vent et des branches qui bougent. Pour chaque bonne photo que j'obtiens d'un beau mâle sur un grattage, j'en obtiens des douzaines de cette même branche en mouvement. Je n'y peux rien, c'est là que j'ai choisi de mettre la caméra. Il y a cependant beaucoup d'autres situations où vous pouvez faire quelque chose. L'accessoire le plus important pour accrocher des caméras de surveillance est une bonne machette. Les branches inutiles ou l'herbe devant la caméra, qui ne font qu'attraper le vent et obliger la caméra à prendre des photos, doivent disparaître. Prenez quelques minutes supplémentaires pour nettoyer la zone autour de la caméra et vous vous épargnerez un tas de photos vides qui sont de votre faute, pas de celle de la caméra.

Éviter l'exposition est-ouest

Lorsqu'un mouvement active la caméra pour prendre une photo, elle ne dispose que d'une fraction de seconde pour prendre cette photo. Il s'agit de la vitesse de déclenchement. Dans le cas de la série FLEX, ce délai est de 0,3 seconde. Pendant ce temps, la caméra doit mesurer et prendre en compte les conditions de lumière ambiante pour déterminer l'exposition et le temps d'obturation nécessaires à la prise d'une photo. Dans de bonnes conditions de luminosité, la marge d'erreur pour obtenir une bonne photo peut être importante. Qu'est-ce qui peut nuire à la capacité de la caméra à prendre une bonne photo? Regarder le soleil levant ou couchant. Dans cette situation, nous pouvons plisser les yeux ou lever la main pour bloquer le soleil, mais une caméra n'a que quelques options pour compenser un soleil brûlant qui brille en plein dans l'objectif : un temps d'exposition plus court ou une ouverture plus petite. Dans les deux cas, le soleil apparaîtra énorme et brillant, et le reste de la zone sera très sombre. Cet éblouissement solaire rend la photo pratiquement inutile. Ce n'est pas la faute de la caméra, c'est une question de physique optique et photographique. Lorsque vous pouvez, orientez votre caméra vers le nord ou le sud afin d'éviter que le soleil n'éclaire directement l'objectif de l'appareil. Cela réduira la probabilité de photos floues et améliorera les conditions d'éclairage en général.

L'efficacité d'une caméra de chasse dépend en grande partie du chasseur qui l'installe. Gardez ces éléments à l'esprit et, le plus souvent, vous devriez être satisfait du fonctionnement de votre caméra. Il est évident que toutes les situations ne nous permettent pas de prendre toutes les précautions que nous souhaiterions, mais si nous les connaissons, nous pouvons gérer les attentes des caméras dans ces lieux et comprendre ce que nous devrions obtenir.

Bonne chance et bonne chasse!

Articles similaires

J'aimerais recevoir les nouvelles et les promotions

S'inscrire