Secrets en caméras de chasse – Vitesse de déclenchement vs vitesse d’obturation

2019-08-19

Si vous faites un tant soit peu de recherches sur les caméras de chasse ou lisez les gens qui en parlent en ligne, vous remarquerez rapidement que le terme « vitesse de déclenchement » est utilisé assez couramment. Les entreprises manufacturières de caméras de chasse mentionneront presque toujours dans la liste des caractéristiques principales de leurs caméras la vitesse de déclenchement; cet aspect doit donc être important. Et, sans aucun doute, vous avez déjà vu ou entendu quelqu’un se plaindre des photos brouillées et attribuer ce problème à la vitesse de déclenchement. Trop souvent, les gens utilisent indifféremment « vitesse de déclenchement » et « vitesse d’obturation », et pourtant, elles sont loin de constituer la même chose. Voyons ce que chacune est véritablement et comment leur effet combiné fournit des images; ainsi, vous aurez l’air d’un spécialiste des caméras de chasse la prochaine fois que vous en parlerez avec vos compagnons.

VITESSE DE DÉCLENCHEMENT

Essentiellement, la vitesse de déclenchement est la vitesse à laquelle la caméra de chasse passe du mode veille au mode actif. Le mode veille est indispensable pour les caméras de chasse. Pensez à votre téléphone. Vous devez le recharger tous les soirs, sinon plus souvent. Si les caméras de chasse étaient toujours en marche, son ensemble de piles ne durerait jamais aussi longtemps. Pour aider à prolonger la durée de vie des piles, les caméras utilisent le mode veille pour permettre à la caméra de ne pas utiliser d’énergie entre les périodes de prise de photos.

Le déclencheur de mouvement infrarouge (IR) permet non seulement de déclencher la caméra pour la prise d’une photo, mais aussi de faire passer du mode veille à celui de plein fonctionnement, au bon moment, les autres composantes de la caméra. La vitesse à laquelle le détecteur de mouvement est déclenché jusqu’au moment où la caméra est prête à prendre une photo s’appelle la vitesse de déclenchement.                  

Les vitesses de déclenchement varient de modèle en modèle, et la compréhension de la vitesse de déclenchement peut vous aider à choisir le bon modèle pour chaque type d’utilisation d’une caméra de chasse. Une caméra installée à un site d’appâtage ou de minéraux ou à une clairière – là où l’animal est plus propice à y passer du temps – ne nécessite pas la même vitesse de déclenchement qu’un corridor de déplacement ou un sentier passant. De même, l’installation d’une caméra à vitesse de déclenchement plus lente dans l’un de ces environnements à circulation plus rapide résultera le plus souvent en des images vides, car le chevreuil aura déclenché la vitesse de déclenchement de trop près jusqu’au moment où celui-ci sera passé l’angle de la caméra pour la prise d’une photo.

Comment dès lors s’assurer de prendre le moins de photos vides que possible?

  • Installez la caméra à un angle du sentier pour qu’elle profite d’un angle de détection plus long relativement àla fenêtre de prise de photos;
  • Utilisez la caméra offrant la vitesse de déclenchement la plus rapide dans les endroits où cela est nécessaire;
  • Réservez les caméras aux vitesses de déclenchement plus lentes aux endroits où les animaux sont plus sédentaires.

VITESSE D’OBTURATION

Maintenant que nous savons ce qu’est la vitesse de déclenchement, que signifie donc la vitesse d’obturation? La vitesse d’obturation est le laps de temps que le détecteur numérique (ou film, pour ceux assez âgés pour s’en souvenir) est exposé à la lumière pour enregistrer la photo.

Les caméras numériques modernes, incluant les caméras de chasse, ont tant évolué au cours de la dernière décennie qu’il est quasi impossible aujourd’hui de prendre une photo résultant d’une surexposition (image trop vive et délavée) ou d’une sous-exposition (image trop sombre). Les détecteurs qui règlent l’exposition pour une qualité d’image optimale sont remarquables, mais, la compréhension de leur fonctionnement peut vous aider à installer votre caméra de façon à obtenir la meilleure qualité d’image.

Règle générale, plus vive est la lumière ambiante, plus rapide sera la vitesse d’obturation. C’est que, la quantité de lumière étant adéquate pour la prise de photos, le détecteur ne sera exposé que quelques millisecondes pour éviter une surexposition. Les photos prises avec une lumière adéquate sont rarement brouillées, car l’exposition de courte durée ne donne pas au sujet photographié suffisamment de temps pour se déplacer et ainsi perturber l’image enregistrée.

Ce qui nous amène à parler de photos de nuit. Nous en avons tous fait l’expérience : un buck imposant se trouve devant votre caméra, mais vous ne pouvez déterminer s’il s’agit d’un 10 ou 12 parce que la photo est brouillée. C’est dans ces cas que vous entendrez souvent les gens indiquer la vitesse de déclenchement comme cause. Mais, si le buck est dans l’image, la vitesse de déclenchement a fait son travail, alors, où est le problème?

Les photos de nuit n’ont pas suffisamment de lumière ambiante pour donner la même qualité que les photos de jour. Les flashs infrarouges sont de mise pour la nuit pour éviter que les caméras de chasse n’effraient les animaux, mais ils ne produisent pas l’intensité lumineuse d’un flash traditionnel. Il en résulte un environnement hostile au mouvement pour la prise de photos. Pour prendre une bonne photo, la même région qui ne nécessite que 1/60 de seconde d’exposition le jour nécessitera la moitié d’une seconde la nuit. Lancez le chronomètre sur votre téléphone et voyez la distance que vous pouvez parcourir en une demi-seconde. Votre mouvement apparaîtra comme brouillé sur une photo prise par une caméra de chasse munie de flashs infrarouges.  

Après avoir compris la vitesse d’obturation, que pouvons-nous faire pour réduire le flou des images?

  • Pour les endroits plus propices aux cibles en déplacement, utilisez une caméra avec des paramètres multiples, incluant la réduction du flou (comme la LINK-DARK ou la SOLAR-DARK) exigeant un flash infrarouge plus brillant, bien que cela aura un impact sur les piles;
  • Si vous désirez faire des photos de nuit, évitez les endroits où vous prévoyez des déplacements de chevreuils rapides.

La compréhension des forces et faiblesses relatives de votre caméra de chasse peut vous aider à installer la bonne caméra au bon endroit, et éviter ainsi toute une série de photos décevantes. De même, la compréhension des termes ainsi que des fonctionnalités associées à ces termes peut vous aider à prendre la bonne décision à l’achat de votre prochaine caméra de chasse.

Caption - On peut voir que ce chevreuil en déplacement rapide - enregistré sur photo par le détecteur de mouvement à 2 h du matin - apparaît brouillé. Le choix d'une exposition plus brève aurait suffi à éviter ce problème, mais cela aurait quand même entraîné une image sous-exposée.

Caption - À précisément au même endroit, pratiquement à la même heure, cette image de chevreuil se déplaçant beaucoup plus lentement est nette et exemptée de toute partie brouillée, la raison étant que, pour la durée de l'exposition du déclencheur de mouvement, l'animal ne se déplaçait pas à la même vitesse que pour l'autre photo.