Les transitions de couverts

Les transitions de couverts

Depuis plusieurs d’années, de nombreux chasseurs et chroniqueurs de chasse mentionnent qu’ils prospectent ou chassent souvent aux abords des transitions. J’ai remarqué que plusieurs chasseurs ne savent pas comment reconnaître ce qu’est une transition en forêt et en milieu agricole. Voici une petite chronique pour aider les gens à mieux reconnaître les transitions.

Il y a plusieurs types de transitions de couverts. Au départ, ce qu’il faut comprendre c’est qu’une transition est un changement de couvert forestier ou de terrain. Imaginez un champ agricole bornant une forêt mature. La ligne tracée par la jonction du champ au couvert de forêt est une transition nette. À l’intérieur de la forêt, il peut y avoir des transitions de type « couverts ».

Voici différentes transitions que nous pouvons rencontrer en nature.

Les transitions de couverts.

  1. Un couvert de forêt de feuillus qui se termine aux abords d‘une forêt mélangée.
  2. Un couvert de forêt de feuillus qui se termine aux abords d’une forêt de résineux.
  3. Un couvert de forêt mélangée qui se termine aux abords d’une forêt de résineux.
    • Ces 3 transitions se situent sous des couverts de forêts matures. Par contre, ces différentes transitions peuvent se retrouver sous des couverts d’âges divers.
  4. Une jeune forêt mélangée est en quelque sorte une jeune forêt en régénération, bornant une forêt mixte mature.
  5. Une coupe forestière, âgée de moins de 5 ans, qui se termine près d’un couvert de n’importe quel type et âge.
  6. Une jeune forêt de régénération de 5 ans.
  7. Il y a aussi des transitions de différents types de couverts qui se terminent à un champ agricole, marais, savane, lac, ruisseaux et rivières. Pour ce qui est des lacs et rivières larges, je n’en tiens pas compte dans une analyse d’intérêt pour la chasse du chevreuil. Il m’arrive cependant d’en tenir compte pour l’analyse d’un secteur de chasse à l’original.

Les transitions subtiles

Si certaines transitions sont évidentes à découvrir sur le terrain, d’autres sont plus subtiles. Il est important de savoir que même si elles sont subtiles, elles sont importantes pour le gibier.

Je vous invite à utiliser le site internet gratuit « Google Earth », afin de prospecter vos secteurs de chasse à partir d’un ordinateur ou même d’un téléphone intelligent. Sur le terrain, il est facile de se positionner sur Google Earth et d’analyser l’environnement où vous êtes. Des transitions de couverts subtiles sont plus faciles à percevoir par une vue aérienne qu’au sol. Une autre façon cette fois à partir de votre domicile et sur un ordinateur est d’utiliser le site internet gratuit, « Forêt ouverte ». Ce site gouvernemental vous permet d’analyser les couverts à partir de carte écoforestière. Chaque contour de peuplement écoforestier est en quelque sorte une transition.

Les transitions sont de vrais aimants à chevreuil et orignal. Dans ma prochaine chronique, je vous expliquerai pourquoi.

Transistion vue aériene

Transistion vu d’un sol

Articles similaires